17/10/2017

Tout pour plaire - Maryse Peyskens

TOUTES les filles rêvent de Théo, le capitaine de l’équipe de football de l’école! Et Maïka est prête à TOUT pour lui plaire… À TOUT, vraiment? Lorsque le beau Théo lui demande de se dévêtir devant l'écran, elle hésite. Ira-t-elle trop loin et dépassera-t-elle ses propres limites? Qui pourra l’aider? 

Aimée Latendresse, l’excentrique sexologue chargée d’informer les élèves de 3e secondaire sur les ITS-S, la contraception et le port du préservatif a l’habitude de résoudre les situations difficiles. Mais que peut-elle faire si toute l’école est déjà au courant?
Sur le Net, tout se sait. TOUT!

Éditeur: Dominique et Compagnie 
Genre: Récit 
Parution: Mai 2016








Le portrait de Théo, brossé par l'auteure, est parfait pour cette histoire. C'est le profil typique du gars populaire auquel toutes les filles tombent sous le charme en un seul coup d’œil. Théo sait comment avoir ce qu'il veut: il est manipulateur et joue avec les sentiments des gens pour atteindre son objectif. Il sait se faire autoritaire et mielleux au bon moment et, surtout, il sait quoi dire pour amadouer les autres. Maïka, de son côté, a un fort caractère. Elle a de la répartie et semble accrochée à ses idées. Elle a une bonne amie de qui elle prend conseils. Ces derniers sont habituellement très bons et gagnent à être écoutés. Justement, Chloé est plus terre à terre, logique et elle apporte une belle stabilité à Maïka.  

Le premier échange entre Aimée, la vieille sexologue, et Juliette, la nouvelle secrétaire de l'école, est juste délectable et amène une petite pointe d'humour dans ce récit à caractère quand même sérieux. La relation entre Aimée et son Ferland est juste adorable et nous fait espérer de vivre une telle relation à notre tour. C'est une relation empreinte d'amour, de respect, de tendresse, d'affection et d'étoiles dans les yeux. Même si on ne voit pas les personnages, on imagine facilement l'éclat qu'ils ont lorsqu'ils sont ensemble. Aimée est une femme qui a de l'aplomb et qui dégage une belle énergie. Pour compléter ce tableau assez farfelu, elle a un drôle d'animal de compagnie que je vous laisse découvrir! C'est le genre de personne que tout le monde aime à la première impression.

Les chemins de Maïka et d'Aimée se croisent puisque Aimée est son professeur cette année, mais elle est encore plus que ça. Son œil aiguisé, sa grande empathie et son côté maternel font d'elle une personne de confiance. Cette rencontre arrive à point et apporte du soleil dans la vie de l'adolescente. Ensemble, elles font naître une idée géniale qui découle du drame que vit Maïka.

Au fil du récit, beaucoup d'informations sur la puberté et les ITSS sont parsemés, mais le tout reste léger. De plus, à la fin, il y a une section pour des trucs et des conseils si une photo de soi nu est publiée, ainsi que deux pages sur certaines ressources pour de l'écoute, pour dénoncer ou pour retirer une photo. Tout pour plaire est une belle histoire qui fait en plus de la prévention. C'est une magnifique idée et elle est bien réalisée.  


pour cette lecture                 
     

      

09/10/2017

Le potager - Marilyne Fortin

Et s’il fallait porter un masque et des gants en permanence ? Faire ses provisions grâce à des coupons de rationnement ? Se débarrasser des chats faute de nourriture ? Se déplacer à vélo puisqu’il n’y a plus d’essence ? Et si l’apocalypse arrivait tout doucement, insidieusement ?

Depuis qu’un virus mortel s’est propagé partout dans le monde, Caroline voit chaque semaine son univers changer. Entre deux crises d’anxiété, elle doit néanmoins s’occuper de son mieux de ses deux jeunes garçons. Tout ce qui était auparavant si simple est devenu difficile. Même se nourrir. Les habitants de son quartier décident alors de s’unir pour cultiver un potager… mais les choses les plus banales prennent désormais des allures dramatiques.
Jusqu’où ses voisins iront-ils pour protéger leurs récoltes maintenant que chaque personne représente un concurrent dans cette course à la survie ? Et jusqu’où Caroline elle-même ira-t-elle?

Éditeur: Marilyne Fortin
Genre: Post-apocalyptique 
Parution: Septembre 2017






Ce livre est en fait l'histoire d'un virus qui se propage à la vitesse de l'éclair. Les personnages principaux sont Caroline, la maman, enseignante et anxieuse de nature, ainsi que son conjoint, ses enfants et, en arrière-plan, tous les gens de son voisinage. En tant que lecteurs, nous sommes vite propulsés dans le centre de l'action: l'épidémie arrive au premier chapitre. L'écriture de Marilyne nous amène à ressentir clairement les émotions des personnages: la boule à la gorge et l'impuissance de Caroline ainsi que la tristesse et la colère du petit Thomas. Connaissant la situation, on se retrouve nous aussi déchirés entre la réalité (ce qui doit être fait de façon rationnelle) et nos émotions, leurs émotions. De plus, avec les détails sur la situation, l'auteure réussit fortement à nous la faire comprendre, nous la faire ressentir au plus profond de nos tripes et nous mettre en était d'alerte.

Ce qui est intéressant ici c'est le fait que l'auteure, à chaque début de chapitre, nous donne des données historiques notamment sur la guerre, les rationnements pendant ces moments, les affrontements historiques et les catastrophes naturelles. Ça ajoute un petit côté intriguant au récit déjà plus que captivant. Un texte de ce genre nous ouvre les yeux sur notre chance, sur ces petites choses que l'on prend pour acquises, alors que nous devrions tellement en être reconnaissants. Fanatique de films catastrophes, le résumé de ce livre m'a aussitôt interpellée. Et, j'ai eu tout un plaisir à le lire. Les émotions sont intenses, réelles, senties. 

Du côté des personnages, mon préféré est, sans aucun doute, Ruberth Solis. Mais quel charmant personnage! Toujours en train de vouloir aider, de bonne humeur, positif et de bons conseils, surtout en matière de cuisine avec le grand rationnement auquel ils sont confrontés. Dans cette histoire, il fallait absolument un voisin tel que lui pour illuminer ce récit, donner de l'espoir. Arrive, inévitablement, ce qui devait arriver: confinés aux plus strictes ressources, certains essayent d'avoir leur dû coûte que coûte et cela crée des bagarres et ses situations encore plus dangereuses.

Par contre, la fin me laisse un peu sur ma faim. Il me faut une suite pour avoir des informations sur certains personnages. Que sont-ils devenus? Comment s'en sortiront-ils vraiment, finalement? Malgré tout, l'auteure nous fait ressentir de vives émotions comme l'angoisse des personnages, la peur, le besoin de se battre. Ça vient nous chercher tellement profondément: c'est viscéral. J'ai dévoré ce roman, les tripes en état d'alerte, en attente de voir ce qui arriverait aux personnages. Je crois que le fait que je sois maman a aussi joué un rôle important vis-à-vis ce que j'ai ressenti envers cette famille et leurs malheurs. Un livre que je suggère fortement.  


pour cette intense lecture

06/10/2017

Le soleil Brille - Lisa Magano





Titre: Le soleil brille - 100 message à colorier
Auteure: Lisa Magano
Éditeur: First 
Distributeur: Interforum Editis Canada
Parution: Juillet 2017






















04/10/2017

Calendar girl - T9 - Septembre - Audrey Carlan

Revenir à Vegas devrait être une joie pour Mia, et pourtant tout va mal. Elle n’a pas versé son dernier règlement à Blaine, elle doit de l’argent à son client précédent qu’elle ne peut pas rembourser pour l’instant, et l’état de son père ne s’améliore pas ! Pour couronner le tout, Wes a disparu depuis plus de trois semaines. Personne n’a eu de ses nouvelles. Mia est totalement dévastée. Elle va prendre la seule décision qui s’impose. Son ex, celui qui a envoyé son père à l’hôpital, va obtenir ce qu’il veut. En tout cas, c’est ce que Mia va lui laisser croire. 

Éditeur: Hugo&Cie
Genre: Érotique / Drame 
Parution: Septembre 2017







Ce tome-ci m'a laissée un peu perplexe avec un avis mitigé. Pour commencer, Millie me fait une drôle d'impression. J'ai découvert une facette de sa personnalité qui ne me plaît pas beaucoup: une personne froide qui n'a pas du tout la fibre familiale et qui manque cruellement d'empathie. 

Par contre, il y a des développements au sujet du coma de son père. Tellement, que le mois de septembre s'en retrouve chaviré, sans dessus-dessous: rien ne se passe comme prévu ce mois-ci. Blaine de son côté fait des siennes, amenant un vague de péripéties, ainsi que de l'action. La vie de Mia se retrouve sur pause alors que le monde tourne autour de son père, suivant et espérant quelconques améliorations de son état, et de Wes, duquel Mia n'a plus de nouvelles depuis plusieurs semaines. Il y a beaucoup de bouleversements et de drames dans la vie de Mia depuis juin et ce tome-ci apporte encore quelques malheurs. Tant, que cela me donne l'impression de me retrouve dans un film hollywoodien, une série télé: c'est un peu trop tiré par les cheveux. L'auteure pousse un peu trop loin dans ce volet: un moment donné, trop c'est trop. 

Ce que j'ai par contre bien aimé c'est la façon dont Audrey Carlan met l'emphase sur les liens et le support entre les personnages. Malgré le fait que l'auteure focalise davantage sur la vie personnelle de Mia, elle nous offre, heureusement, quelques passages et discussions avec d'anciens personnages. Tous sont là les uns pour les autres et c'est beau à voir perdurer de tome en tome. Malgré sa grande fierté et son indépendance, Mia doit demander de l'aide et, surtout, apprendre à l'accepter.

Malgré la grande intensité au niveau émotionnel, ce livre est moins venu me chercher que les volets précédents, mais j'ai tout de même hâte de voir l'avancée et l'évolution de chaque situation. Pour cette raison, je dégusterai les prochains et derniers tomes. Plus que trois volets avant la fin... Seront-ils de trop ou l'auteur nous ramènera un vent de fraîcheur pour bien boucler la boucle?

Chronique du mois de janvier: X
Chronique du mois de février: X
Chronique du mois de mars: X
Chronique du mois de avril: X
Chronique du mois de mai: X
Chronique du mois de juin: X
Chronique du mois de juillet: X
Chronique du mois d'août: X

Merci à Hugo&Cie
pour cette suite   


02/10/2017

Bilan du mois - Septembre 2017


                                                                    


Mes préférés
The Elements - T3 - The silent waters - Brittainy C. Cherry (X)
Le secret des druides - T4 - Le sacrifice de Merlin - Élodie Loisel (X)

L'avis mitigé du mois:
Calendar girl - T9 - Septembre - Audrey Carlan (X)

Autres lectures agréables du mois:
On a juste une vie à vivre - Marie-Eve Roy (X)
Spectral - T1 - La reine des cendres - Guy Booshay (X)
Spectral - T2 - Le docteur l'indienne - Guy Booshay (X)
Ps: I like you - Kasie West (X)
Les sorcières de Salem - T2 - La confrérie de la Clairière - Millie Sydenier (X)


Autres livres:
Yoga méditation - Agathe Thine (X)
Le soleil brille - 100 messages à colorier - Lisa Magano
Pensées positives - 100 messages à colorier - Lisa Magano

Pour un total de:
                   8 livres
                   2279 pages





Les 10 livres dont vous aimeriez réécrire la fin: X
Test/Tag PKJ - Les réseaux sociaux: X





Bilan du mois: X





Auteur
Le chercheur d'âme - Steve Laflamme (Les éditions de l'homme)
Le secret des druides - T4 - Le sacrifice de Merlin - Élodie Loisel

Dominique & Compagnie
Tout pour plaire - Maryse Peyskens

Hugo&Cie
Calendar girl - T8 - Septembre - Audrey Carlan

JCL
Je t'aime... moi non plus - Catherine Bourgault

Québec Amérique
Le potager - Marilyne Fortin

Cadeaux partenaires:
Max + Becca - Shannon Lee Alexandar (PKJ - Interforum Canada)
Witch hunter - T2 - L'assassin du roi - Virginia Boecker (PKJ - Interforum Canada)
Les rois mongols - Nicole Bélanger (Québec Amérique)
Routes secondaires - Andrée A. Michaud (Québec Amérique)
The blackstone Affair - T3 - Ne t'enfuis pas - Raine Miller (Presses de la cité - Interforum Canada)
Albertine ou la férocité des orchidées - Julie Boulanger et Amélie Paquet (Québec Amérique)
Le cri des oies - Joanne Gauthier (Québec Amérique)
Les émerveilleuses - Songe en couleur - Claude Mineraud (Québec Amérique)
Les rêves de quelqu'un d'autre - Louis-François Dallaire (Québec Amérique)
La première fois - Maryse Peyskens (Dominique & Compagnie)

29/09/2017

Les sorcières de Salem - T2 - La Confrérie de la Clairière - Millie Sydenier

La chasse aux sorcières bat son plein à Salem. Les accusations graves et les condamnations pour sorcellerie se succèdent. Par ailleurs, le choléra vient s’ajouter à la misère qui sévit, décimant la moitié du village. Bien que l’utilisation de leurs pouvoirs soit défendue, Abigail et Betty se font demander par le révérend Samuel Parris de mettre leur magie à profit pour sauver les malheureux.

Ainsi, chaque nuit, les deux complices accompagnent en catimini le pasteur dévoué pour l’aider à guérir les villageois malades et leur épargner des souffrances inutiles ; jusqu’à ce que le brave homme rende l’âme subitement. Désormais seules, elles décident de partir à la découverte de toutes les sorcières de la communauté pour les inciter à former avec elles un groupe dont personne ne connaîtra l’existence
et qui aura pour nom La Confrérie de la Clairière.

Avec l’appui de leur domestique Tituba, les jeunes filles parviennent à rassembler une vingtaine de femmes – pauvres, riches, libres ou esclaves –, sorties de l’ombre et terrorisées. Elles sont toutes en danger : les inquisiteurs les traquent sans relâche. L’ensemble de la population vit dans une terrible ambiance de délation. Mais fortes de leur association, les sorcières de Salem pratiqueront leur art dans le plus grand secret, pour se préparer à se défendre et à survivre...

Éditeur: JCL
Genre: Fantastique
Parution: Septembre 2017







Voici le deuxième volet de cette série; j'avais bien hâte de voir ce que l'auteure nous réservait. Maintenant, c'est chose faite et j'ai décidément préféré celui-ci au premier de par l'action qu'on y retrouve et grâce au rythme assez enlevant. Dans ce tome-ci, Patton et ses inquisiteurs se font plus cruels et sans cœur que jamais: nous n'avons aucun mal à les détester au plus profond de nos tripes. Pauvres villageois qui tombent entre leurs mains, sans merci. Patton usera de stratégies épouvantables pour avoir une chance d'attraper les sorcières qui courent. Il en fait une affaire personnelle et il est prêt à tout: rien ne peut l'arrêter.

De son côté, le révérend m'a quand même bien surprise. Il est très paternel et, malgré ses réticences, il défend et protège sa fille et sa nièce. De plus, il doit passer par-dessus ses mauvais sentiments pour réaliser quelque chose qu'il n'aurait jamais penser faire et, ce, pour le bien de ses paroissiens. Ce sont les raisons pour lesquelles il m'a bien touchée. Les fillettes, de leur côté trouve un objet qui leur sera fort bien utile. Elles travaillent vigoureusement pour faire évoluer leur puissance et acquérir de nouveaux sortilèges.

Tituba, cette chère Tituba. Mon avis envers elle reste toujours autant mitigé. Elle nous montre deux facettes d'elle bien différentes et, sincèrement, je ne sais pas si je lui fais confiance. Pour l'instant, elle m'inspire encore plus de mépris qu'après le premier tome. Ses paroles vide d'émotions font d'elle un personnage mesquin. 

Un seul détail me titille: un moment dans l'histoire, une petite fille fait son apparition et, pendant plusieurs lignes, elle disparaît. On n'entend plus parler d'elle et on ne sait pas ce qu'elle fait, ce qu'elle devient et, finalement, elle finit par revenir comme si rien n'était. J'ai même pris le temps de chercher dans les pages précédentes pour trouver une réponse à son absence, en vain. Par contre, l'ambiance donne un petit plus à ce volet: elle est sombre et froide alors que la chasse aux sorcières est réellement déclarée. Des innocents sont arrêtés, martyrisés et tués. En plus de la maladie qui fait de nombreux ravages, les temps sont durs et le village est méconnaissable. Les sorcières ont plusieurs ennemis, mais beaucoup d'alliés aussi, et certains très surprenants. 

Chronique du tome 1: X


Merci aux éditions JCL     
pour ce deuxième tome explosif



27/09/2017

PS: I like you - Kasie West

Un jour d’ennui en cours de chimie, Lily griffonne les paroles de sa chanson préférée sur son bureau. Lorsqu’elle s’assoit à la même place le lendemain, elle découvre que quelqu’un a écrit la suite... Très vite, Lily et son mystérieux interlocuteur se lancent dans une correspondance enfiévrée. La jeune fille n’a jamais autant eu envie d’aller en cours – mais surtout pour y savourer sa lettre du jour ! Derniers groupes de musique indie à découvrir, secrets de lycée ou confidences plus intimes... tout semble les rapprocher.

Peu à peu, Lily réalise que son coeur s’emballe pour celui qui se cache derrière cette plume. Mais alors que l’identité de son amour épistolaire se dévoile peu à peu, Lily va découvrir que certains cris du coeur devraient peut-être rester silencieux...

Éditeur: Hugo&Cie
Genre: Romance 
Parution: Août 2017








Je dois dire que le résumé de ce livre m'a aussitôt interpellée puisque j'ai, moi aussi, échangé quelques mots ici et là avec d'autres élèves, à l'époque de mon secondaire, par l'entremise des bureaux de classe. L'intrigue a attiré mon attention et j'avais hâte de voir comment cette histoire se terminerait.

Lily est une jeune femme blessée qui n'hésite pas à se défendre. J'ai aimé qu'elle se démarque, qu'elle ait son propre style et qu'elle s'y tienne malgré les commentaires des autres. Toujours la tête pleine d'idées, elle aime écrire, gribouiller des mots pour des futures chanson ou encore ébaucher des dessins de vêtements. Lors d'un cours qu'elle trouve ennuyeux, la chimie, elle griffonne une phrase d'une de ses chansons préférées sur le bureau. Elle se retrouve bien surprise de constater, le cours suivant, que quelqu'un l'a complétée, qu'elle n'est pas la seule à connaître cette musique. Et voilà donc le début d'une correspondance. Ce cours si pénible devient, à coup sûr, beaucoup plus excitant. J'ai aimé cet échange de petits mots qui m'a tant rappelé mon secondaire alors que les textos n'avaient pas une aussi grande place qu'aujourd'hui et que les échanges de lettres étaient courants.

On se prend d'affection pour le correspondant mystérieux. De l'humour point dans ses écrits et, malgré la profondeur et le sérieux du contenu, leurs échanges restent légers. Ils se répondent d'une façon si naturelle et fluide. L'identité secrète du correspondant de Lily est beaucoup trop évidente depuis le début du roman: c'est prévisible à souhait, mais cela n'enlève pas grand-chose au roman puisque plusieurs péripéties se passent tout autour de cette situation.  

Comme point négatif, je dirais que le roman est un peu trop adolescent pour que je l'apprécie pleinement, mais il n'empêche que ce soit tout de même un bon livre abordant plusieurs thèmes et situations importantes pour les jeunes du secondaire: la famille, l'amitié et ses cliques d'amis, l'intimidation, les points de vue différents de l'un et de l'autre, l'apparence et, bien sûr, l'amour. Ce livre nous rappelle de ne pas se fier simplement à ce qu'une personne renvoie de l'extérieur et qu'il n'y a rien de mieux que de la découvrir pour ce qu'elle est réellement. De prendre le temps de connaître l'âme avant le paraître. Et que, la majorité du temps, cela peut être bien surprenant!


Merci à Hugo&Cie     
pour ce bon moment de lecture