22/05/2018

The Blackstone Affair - T1 - Ne résiste pas

Ex-soldat des forces spéciales britanniques reconverti en agent de sécurité VIP, Ethan Blackstone reçoit d’un ancien partenaire de poker une demande inédite : protéger sa fille, qu’il pense en danger. Ethan refuse tout d’abord la mission. Mais quand il reçoit une photo de Brynne Bennett, il change immédiatement d’avis, subjugué par sa beauté.
La jeune femme a quitté les États-Unis pour poursuivre ses études d’art à Londres. Si sa vie est en apparence idyllique, Brynne cache pourtant une part d’ombre.
Quand Ethan et Brynne se rencontrent, l’attraction est immédiate, magnétique... Irrésistible. Jusqu’au jour où elle découvre qu’Ethan lui a menti depuis le début. 

Éditeur: Presses de la cité 
Distributeur: Interforum Editis Canada
Genre: Érotique / Drame 
Parution: Mai 2017









J'avais envie de lire un livre érotique et, après quelques hésitations, j'ai enfin décidé de plonger dans cette série. Malheureusement, ce livre me laisse sur un avis mitigé. J'ai eu de la difficulté à m'attacher au personnage de Brynne. Son lourd passé me laissait présager quelqu'un de plus fragile, mais plus alerte. Qui s'abandonne un peu moins facilement. Quant à Ethan, malgré une première bonne impression, il m'a plutôt laissée de glace. Ses réparties du début me laissaient entrevoir un homme rigolo, charmant et agréable de compagnie. 


Brynne: "Je ne sais pas qui vous êtes. Rien. 
Je ne sais même pas si vous vous appelez vraiment Ethan Blackstone."
(...)
Ethan: "Mon boulot m'accapare beaucoup, mademoiselle Bennet. 
Croyez-moi, je n'ai pas de temps à perdre pour des hobbies du style tueurs en série."


Il flirte tout en restant inaccessible et cette attitude m'a d'abord plu, mais j'ai été rapidement désenchantée et plus l'histoire avançait, plus les raisons de ne pas l'aimer s'empilaient. Pour commencer, il est un homme très jaloux. Cela aurait pu être correct, à la limite mignon, s'il ne l'était qu'un peu, mais Ethan est un être jaloux à l'extrême et tellement possessif. C'est trop, à mon avis. Deuxièmement, je n'aime pas sa façon de penser, de voir les choses. En couple, il veut dominer et il est plus qu'autoritaire. Il aime que sa partenaire soit soumise et il croit qu'elle lui appartient. Ce genre de relation me laisse un goût amer. 

La romance entre eux débute comme un cheveu sur la soupe, très vite et sans aucune base. Vu le passé de Brynne, je m'attendais a une certaine réticence et je crois que cela enlève un peu de crédibilité au scénario. Autre chose qui m'a fait lever les yeux au ciel: les échanges de textos en langage abrégé. Je crois que cela n'a pas sa place dans un roman, surtout vu l'âge des personnages. En voici un exemple:

Brynne: "Parlé avec ma mère?! :O
Ethan: " Dsolé, chérie. Elle a app sur ton ancien num. 
Pas trop ravie que je dcroche :/

Tous les deux un passé trouble, tragique, qu'ils n'osent pas raconter. Brynne narre la première partie du roman et Ethan la seconde et c'est ainsi que nous finissons par en apprendre un peu plus sur chacun d'entre eux. Plus positivement, côté érotique nous sommes bien servis. Il y a plusieurs scènes croustillantes et détaillées. De plus, la fin et le tournant que prend l'histoire de Brynne donnent envie de poursuivre la lecture avec le deuxième tome. Cependant, la suite ne sera pas une priorité dans mon cas. Un jour, peut-être.

♫Playlist:
The way you lie - Rihanna & Eminem
Closer - Nine Inch Nails
Butterfly - Crazy Town


pour cette chaude lecture 
  

18/05/2018

180 jours et le coeur plein - T2 - Julie Marcotte

C’est avec cette résolution tatouée sur le cœur qu’Olivia reprend son travail d’enseignante au primaire après un long congé de maternité. Elle doit vite se replonger dans les aléas du métier : épidémie de poux, collègue un peu zélé et parents parfois imprévisibles… Pour éviter que ses proches ne récoltent d’elle que des miettes, elle s’applique à prendre grand soin de ceux qu’elle chérit plus que tout.

De son bébé qu’elle devra partager avec la gardienne, de ses jumeaux qui vivent des hauts et des bas à l’école, de son père dont la santé faiblit, et de l’homme qu’elle aime à la folie.

À mesure que l’année avance, ses élèves lui en demandent tous plus les uns que les autres. La belle Ophélie reste muette, Axel trimballe en classe ses amis imaginaires et Jolan se réfugie sous les meubles comme un animal farouche… Olivia devra donc se remettre en question et prendre des décisions qui la laisseront la tête vide… et le cœur plein.

Éditeur: de Mortagne 
Genre: Récit sentimental 
Publication: Mars 2018








Ce livre est tout simplement un petit bijou. L’auteure a une façon d’écrire si juste, si poignante qu’on tourne les pages sans vouloir y voir le point final. Ce deuxième volet, tout comme le premier (180 jours et des poussières), est un portrait réaliste de la vie, du quotidien que nous vivons, mais aussi de la société. L’auteure soulève les coups durs de la vie, mais aussi tous les petits moments de bonheur. Olivia est professeure et, cette année encore, ses élèves revêtent de magnifiques couleurs, des caractères si différents les uns des autres. Il y a Anna-Maude, la mélodramatique, Axel qui s’est enfermé dans son propre monde imaginaire, Jolan qui ne sait plus à qui faire confiance, Wilson et Tomas, les adorables jumeaux, Ophélie qui souffre de mutisme, Gabriel qui possède un entrain contagieux, Marius qui a un cœur grand comme le monde… Je vous promets que vous les aimerez tous grâce à leurs différences et leur personnalité unique. Sans crier gare, on s’attache à chacun d’entre eux et, tout comme Olivia, on voudrait les prendre par la main, les aider, les dorloter. L’auteure sait transmettre une large gamme d’émotions et ce que j’ai ressenti au plus profond de mon être m’a fait pleurer du début à la fin. Des liens nous émeuvent, des situations nous déchirent le cœur, des gestes nous attendrissent, des événements nous bouleversent : toutes les raisons sont bonnes pour verser une larme à la lecture de ce fabuleux récit.

L’auteure a écrit une histoire dans laquelle les parents et les enseignants sont de l’avant: le lecteur développe assurément de l’empathie et de la compréhension pour les deux parties. Ce qui fait la richesse de ce roman est le personnage principal : Olivia nous relate sa vie à cœur ouvert. En tant que parent et/ou enseignant, on s’identifie facilement à elle par son manque de patience, sa dévalorisation parentale, sa culpabilité, son impuissance vis-à-vis certaines mésaventures, mais aussi par la fierté qu’elle ressent, ainsi que les efforts qu’elle fait pour garder l’ordre dans sa classe et conserver l’union de sa famille. Si fragile et si forte à la fois. Cette série est un coup de cœur pour moi et je ne peux que vous inciter fortement à vous procurer les deux tomes, à faire une petite place pour chacun des personnages.

De la même auteure: 
180 jours et des poussières: X



pour ce magnifique récit  



    



15/05/2018

Le silence est d'or - Emilie Turgeon

À l’âge de huit ans, je me suis réveillée sourde. Je m’étais endormie une nuit d’hiver, sur le plancher de ma cabane dans l’arbre. Personne ne sait ce qui est arrivé ni pourquoi j’étais cachée là. Moi-même, je l’ignore.

Après avoir passé la moitié de ma vie dans le silence le plus profond, voilà que, lors d’un party entre amis, je réentends pour la première fois. Le phénomène se reproduit le lendemain, quand un garçon présent à la fête cogne à ma porte.

Avec lui, je retrouve le plaisir d’entendre. Pourquoi a-t-il le pouvoir de me guérir ? Que connaît-il de mon enfance ?

Plus j’essaie de comprendre, plus j’ai peur de ce que je pourrais découvrir…

Éditeur: De Mortagne
Genre: Drame
Parution: Avril 2018






Roxanne a seize ans et elle est sourde depuis ses huit ans. 
Outre le fait qu'elle était frigorifiée dans la cabane dans l'arbre, personne ne sait ce qui s'est passé pendant ce fameux soir où elle a perdu l'usage de ses oreilles. La raison pour laquelle Roxanne est sortie, tard dans la soirée, reste inconnue. Elle-même ne s'en souvient plus... jusqu'aux dernières lignes du roman pendant lesquelles un déclic se fait. La vérité sort finalement du chapeau et plusieurs petits fragments de leur vie éclatent. Le pardon, la résilience et les liens familiaux sont des éléments importants du livre. Quelque chose de fort unit les trois frères et sœurs et donne une belle lumière au récit.


Les gens tristes pleurent tout le temps
et se disent que la vie ne vaut plus la peine d'être vécue.
Je ne suis pas comme ça.
J'aime la vie, j'aime les gens,
c'est juste que je voudrais qu'il y ait du son avec les images!

J'ai beaucoup aimé le psychologue qui fait un excellent boulot. Il est à sa place dans ce domaine. Il le fait pour les bonnes raisons et se dévoue pour aider les étudiants à progresser. Il guide, accompagne et supporte Roxanne dans son cheminement. Liam, garçon si juste et dévoué envers ses amis, n'hésite pas une seconde à apporter son appui lui aussi. Il se met aisément à la place de Roxanne et essaie simplement de la rendre heureuse, de la faire profiter de la vie. Sa gentillesse et sa bonne humeur sont contagieuses. Doux et respectueux, je comprends Roxanne de s'enticher de lui. Mais, son ouïe se met en marche qu'avec lui. Quel est donc son rôle dans cette histoire?

Alors que certains ne souhaitent qu'elle finisse par accepter sa condition, elle se bat encore plus fort pour retrouver son ouïe, sa vie d'avant. On ressent parfaitement ses émotions: sa colère, la rage qui gronde en elle et sa tristesse. C'est une histoire qui mélange drame et romantisme, et dans lequel se côtoient sentiment de culpabilité et pardon. Roxanne est forte et le soutien des gens qui l'entourent l'aidera à supporter la vérité, à trouver la paix. Cette année, j'ai lu deux ou trois livres ayant comme thème le mutisme sélectif, mais aucun sur la surdité causée par un traumatisme et l'auteur a bâti une histoire qui nous donne envie d'aider le personnage principal, de découvrir la raison derrière sa situation. 


Merci aux Éditions de Mortagne
pour cette belle lecture      


11/05/2018

Forget tomorrow - T3 - Live Today - Pintip Dunn

Imaginez un monde où votre avenir a déjà été fixé… par votre futur moi! Olivia Dresden, dix-sept ans, est une précognitive, une prophétesse. Mais, comme différentes versions du futur coexistent à chaque instant sous ses yeux, elle a une vision du bien et du mal très particulière. Elle sait ce que les hommes et les femmes qu’elle croise pourraient devenir si seulement ils prenaient les bonnes décisions – à commencer par sa mère, qui dirige pourtant Eden City d’une main de fer. Même si Olivia en est réduite à regarder la présidente Dresden choisir, encore et encore, le chemin le plus funeste, le plus dévastateur pour tous ceux qui l’entourent, la jeune fille reste farouchement loyale à la femme que sa mère pourrait être. Mais quand la présidente fait capturer Ryder Russell, un des plus brillants membres du Réseau, l’organisation qui tente de saboter son action, Olivia a une vision d’elle-même assassinée… par le jeune rebelle en personne. Se sachant condamnée, elle permet tout de même à Ryder de s’échapper et s’enfuit avec lui, s’attirant au passage la fureur de sa mère. C’est le point de départ d’une histoire d’amour sans avenir puisque Olivia ne doit pas survivre. À mesure que les véritables implications des projets de la présidente se font jour, la jeune fille doit trouver coûte que coûte la force de vivre, à défaut de mieux, dans le présent… et de mettre fin aux agissements de sa mère avant qu’ils ne détruisent le monde.

Éditeur: Lumen 
Distributeur: Interforum Editis Canada
Genre: Dystopie / Science-fiction
Parution: Février 2018







Dans ce troisième tome, tout va mal, surtout pour le clan de Logan. Ils sont en mauvaise posture physiquement, psychologiquement et géographiquement. De l'autre côté, on suit Olivia, la fille de la présidente Dresden, qui est d'ailleurs la nouvelle narratrice. On découvre, plus en profondeur, sa personnalité avec les difficultés qu'amène sa précognition et, plus encore, l'origine de cette faculté. Elle est si timide et réservée, mais la tournure des événements l'amène à sortir de sa coquille. Obsédée par le fait de plaire à sa mère et de récolter son amour, elle nagera souvent entre deux eaux, ne sachant pas quel courant prendre. Le lecteur est alors sur le qui-vive devant ses choix qui peuvent changer d'une minute à l'autre. Leur relation houleuse et les réactions qu'Olivia hérite m'ont chaviré le cœur. Le petit trio qu'elle forme avec Jessa et Tanner nous surprend à quelques reprises. Jamais bien loin, on suit aussi l'avancée de Ryder et de sa famille d'accueil et, malheureusement pour eux, les choses vont beaucoup bouger et changer.

Et si nous avons une idée de ce que l'avenir nous réserve? Si notre nous du futur nous enverrait clairement une parcelle de ce qui nous attends? Je suis certaine que plusieurs essayeraient de faire dévier leur destin. Quelles en seraient les répercussions? Le scénario de l'auteure est tout simplement alarmant, déstabilisant par la pertinence des conséquences, la précisions des détails et la logique du déroulement. Tout s'imbrique à merveille. Ce scénario est bluffant, totalement hallucinant. Je suis convaincue que votre avis sur les machines à voyager dans le temps, ainsi que votre envie à connaître quelques fragments de votre futur changeront à la suite de cette lecture. 

L'auteure s'amuse à nous jouer des tours en nous faisant imaginer un dénouement pour, finalement, prendre un autre virage à la dernière seconde. C'est une histoire ficelée d'une main de maître et, personnellement, c'est le tome que je considère comme le meilleur des trois. Il n'y a pas de temps mort, pas un seul moment d'ennui: ce roman est explosif, une petite bombe à posséder. Une fin brillante, une série captivante. De plus, les trois couvertures sont absolument sublimes, éblouissantes. 

De la même auteure: 
Forget tomorrow - T1: X
Forget tomorrow - T2: X



Merci à Interforum Canada 
pour cette trépidante lecture



04/05/2018

Toxik - Emmanuel Lauzon

Comment en suis-je arrivée là ? Comment ai-je pu perdre le contrôle de ma vie à ce point, sans m’en rendre compte ? Tout marchait pourtant très bien pour moi. À l’école, avec ma meilleure amie Élodie, avec ma famille et dans mes cours de danse hip-hop…

J’étais convaincue de ne pas être une «droguée».

J’ai commencé à consommer seulement pour m’améliorer, dans un contexte bien précis : ma participation à un rap battle. Je le faisais pour les bonnes raisons. Et je savais que je pouvais arrêter n’importe quand. Enfin… c’est ce que je croyais. Jusqu’à ce que les problèmes me tombent dessus. Un à un. Jusqu’à ce que ça aille trop loin…

Il a fallu que tout s’écroule autour de moi pour que je prenne conscience de ce qui m’arrivait. Pourquoi me suis-je laissé entraîner aussi bas ?

Éditeur: de Mortagne
Genre: Drame
Parution: Avril 2018







Pourquoi le mot Toxik comme titre? Et, surtout, pourquoi écrit comme cela? Vous découvrirez, à la lecture, que ce titre est totalement ingénieux puisqu'on peut y voir jusqu'à trois sens ou trois raisons. De plus, il est révélateur sur le message du roman. Toxik est un livre criant de vérités. Tout le monde, même en étant cent pour cent contre, peut se laisser tenter, un jour ou l'autre. L'usage de drogues touche beaucoup de gens qui ont tous leurs raisons personnelles pour en consommer, en prendre qu'un seul, qu'une seule fois et, finalement, d'y tomber accro. Ici, l'auteur aborde la consommation de drogues à des fins de performances. Kellyann peine à écrire son texte pour sa première prestation et, sous les conseils d'une nouvelle connaissance, elle se laisse tenter par les médicaments de son frère (Adderall) pour augmenter sa concentration.

À partir de ce moment, on assiste tranquillement à sa déchéance, aux conséquences désastreuses qui empiètent sur plusieurs portions de sa vie. Son état psychologique et physique ainsi que ses relations amicales et familiales s'en retrouvent affectés. Ses réactions causent des frictions avec son entourage et elle perd l'envie de faire tout ce qu'elle adorait. Alors qu'elle a la pensée magique que tout va comme sur des roulettes, et mieux encore, et qu'elle a le plein contrôle sur sa consommation, tout part en vrille. 

Kellyann est une jeune fille vraie et vivante. On la suit au fil de ses pulsions et de ses rêves et on découvre que son vécu n'est pas rose: des parents absents, dont un père rigide et haut placé qui a de grandes attentes envers sa fille. Son histoire est bouleversante et le lecteur comprend, malgré de possibles divergences d'opinions, son cheminement, autant vers le bas que vers le haut. 

L'expérience de Kellyann démontre que le fun que procurent les drogues est temporaire et tellement court avant que s'ensuit, presque inévitablement, une descente aux enfers. Qu'une seule fois s'est transformée en plusieurs fois par jour, de l'Adderall aux méthamphétamines, en passant pour les amphétamines et le GHB. Un livre ne change pas le monde, mais j'espère, et je crois, que celui-ci fera réfléchir les jeunes à deux fois avant de toucher à quoi que ce soit. L'histoire de Kellyann met en lumière des conséquences auxquelles on ne pense pas tout le temps et, peut-être même, certaines dont les jeunes ne sont pas au courant. Je suis convaincue que cette histoire en touchera plusieurs et les poussera à faire des recherches ou, du moins, à ouvrir leur esprit sur tout le monde caché des drogues. 


♫ Playlist
L'école du micro d'argent - IAM
Hotline Bling - Drake


pour ce nouveau Tabou   

   

   

01/05/2018

Bilan du mois - Avril 2018


                                                                    


Mon top 3:
Les 12 travaux d'Émeraude Kelly - Carole-Anne Eschenazi (X)
180 jours et le cœur plein - Julie Marcotte (X)
Le programme - Sandra Dussault (X)


L'avis mitigé du mois: 

Autres lectures agréables du mois:
Portefeuilles en série - Maurice Jean (X)
Pourquoi les bananes sont-elles courbées - Jean-Baptiste Giraud (X)
Le gazon... plus vert de l'autre côté de la clôture? - Amélie Dubois (X)
Je t'aime... moi non plus - T2 - Tourments - Catherine Bourgault (X)
Toxic - Emmanuel Lauzon (X)
Victor - T1 - Prêt à tout - Yvon Brochu (X)








Origines des auteurs: 
Québec: 7
France: 2

Genre lu: 
Documentaire: 1
Suspense: 1
Développement personnel: 1
Science-fiction: 1
Sentimental: 1 
Humour: 2
Drame sentimental: 1
Drame: 1


Lieux visités:
Québec: 3
France: 1
États-Unis: 1







De Mortagne:
Toxik - Emmanuel Lauzon
Le silence est d'or - Emilie Turgeon

Hachette:
La chambre des merveilles - Julien Sandrel (Calmann-Lévy)

Interforum Editis Canada:
Forget tomorrow - T3 - Live today - Pintip Dunn (Lumen)

JCL:
Je t'aime... moi non plus - T2 - Tourments - Catherine Bourgault

30/04/2018

Je t'aime... moi non plus - T2 - Tourments Catherine Bourgault

Les jours sont devenus bien sombres pour la famille Carter. Rick est encore en vie, certes, mais dans quel état ? Cloué à son lit d’hôpital depuis le terrible accident dont il est responsable, celui qui prenait la vie à la légère doit maintenant apprivoiser sa nouvelle réalité empreinte d’embûches. 

Le destin lui ayant arraché, le même soir, les deux êtres qu’il affectionnait le plus au monde, Sacha se retrouve sans repère. En leur absence, la musique ne l’intéresse plus… et la descente aux enfers devient inévitable. Un séjour dans un chalet rustique isolé l’aidera peut-être à trouver la quiétude nécessaire pour faire face à ses défis.

De son côté, Jenny parvient tant bien que mal à donner un sens à son existence : elle sort de l’ombre et déniche un travail qui la comble. Les hommes sont à ses pieds et elle fréquente des gens qui partagent ses passions. 
Toutefois, réussira-t-elle à vivre longtemps sans Sacha ? Leur amour peut-il vraiment s’éteindre à jamais ? 

Éditeur: JCL
Genre: Drame sentimental
Publication: Mars 2018







Dans ce deuxième volet, l'auteure alterne entre trois personnages: 
Sacha qui lutte toujours pour ne pas sombrer, Jenny qui décide de prendre sa vie en main en se trouvant un nouveau travail et Rick, fidèle à lui-même, qui garde espoir envers la vie et combat, lui aussi, pour avancer. Le lien entre les deux frères est plus fort que jamais. Du moins, avec le déroulement du récit, on prend vraiment conscience de l'importance que chacun a dans la vie de l'autre. 

Le titre de ce deuxième tome prend tout son sens à la lecture: tous les personnages ont leurs propres démons à affronter. L'histoire de Rick est celle qui a pris le plus de place dans mon cœur et, sincèrement, cela m'a fait du bien de focaliser sur un personnage autre que Sacha, pendant quelques lignes. Cet homme qui respire habituellement la joie de vivre rencontre le plus gros obstacle de sa vie. Lui qui a toujours tout pris à la légère et avec positivisme a de la misère à se relever les manches. Heureusement, il y a de belles personnes dans son entourage.

Mais, rassurez-vous, l'auteure est loin de délaisser Sacha: il est aussi très présent et ses amis sont là pour lui: ils ne le lâchent pas d'une semelle. Ce dernier, toujours autant fragile, décide de se prendre en main et emprunte une direction qui bouleverse sa vie sur plusieurs plans. Je ne suis pas d'accord avec tous ses choix que je trouve parfois irréfléchis et incompréhensibles, mais je lui laisse tout de même le bénéfice du doute et j'ai hâte de voir ou l'auteur le guidera, dans le dernier tournant. Le chemin qu'ont pris Jenny et Sacha m'a un peu surprise et a chaviré ma vision de l'histoire: mes espérances pour ces individus sont maintenant différentes de ce qu'elles étaient à la fin du premier tome. Chacun des personnages (Rick, Jenny et Sacha) vit un drame, un moment très difficile et on dévore le roman pour voir leur évolution. On aurait parfois envie de les secouer et d'autre fois de les consoler, de les prendre dans nos bras. C'est un texte sensible et bouleversant et, face à leurs douleurs, on a le cœur qui se tord. 

De la même auteure: 
Je t'aime... moi non plus - T1: X
Danger! Ma belle-mère débarque: X

♫ Playlist
Angel - Shaggy
I won't give up - Jason Mraz
Dancing Queen - ABBA
To love somebody - Bee Gees


Merci aux éditions JCL   
pour ce roman bouleversant