20/07/2016

Les gardiens de portes - T1 - Abbygaelle - Sonia Alain

Qu’est-ce qu’une légende? Un récit imaginaire sorti tout droit d’esprits fantasques, ou bien une suite d’événements qui se seraient bel et bien déroulés dans le passé? Projetée bien malgré elle dans une réalité parallèle à la sienne, Abbygaelle aura à faire face à plusieurs phénomènes inexplicables. Oscillant constamment entre deux mondes, celui des esprits et le nôtre, elle tentera de survivre. Dans l’ombre, quelqu’un tire les ficelles pour l’amener inexorablement sur un chemin qu’elle refuse d’emprunter, vers une métamorphose contre nature. Cet homme séduisant, Marcus, est-il un ami ou un ennemi? Pourquoi est-elle si troublée par sa présence? Et s’il n’était pas humain…

Éditeur : AdA
Publication : Février 2014
Genre : Fantastique / Romance








Le prologue, avec seulement quelques phrases, nous met tout de suite dans une ambiance mystérieuse et nous donne envie d'en savoir plus. La façon dont l'histoire est amenée, en parlant de la vie en général et des légendes qu'elle recèle, est original et m'a intriguée aussitôt. 

Les personnages sont tous différents, autant qu'ils sont. Lucarius est sadique et sauvage, ce qui est tout à fait normal pour un adepte du satanisme. Daphnée amène une belle paix au sein du clan, elle est attentive et douce. Marcus semble sombre et mystérieux, presque inatteignable. Il est loin d'être parfait et a son lot de démons à affronter. Quant à Abbygaelle, on côtoie une jeune femme qui se retrouve un peu  l'abandon. Elle seule ne comprend pas ce qui est entrain de se passer dans sa vie et se sent dans un grand flou. On la voit perdre pied et on s'émeut de la force et de la détermination qu'elle dégage. Les personnages sont bien sentis et leur histoire nous bouleverse, même dans le cas de Marcus qu'on a plus de difficulté à cerner. Mais le barrage finit par céder et lorsque nous connaissons son histoire nous sommes entraînés dans un tourbillon de sentiments. Et ne vous inquiétez pas, au court de la lecture on arrive à comprendre chacune des réactions et des attitudes de nos personnages.

Pour ce qui est de la plume de Sonia Alain, les descriptions sont bien dosées : juste assez pour nous installer dans le décor et pour que l'on s'imprègne de l'endroit. De plus, elle a su maintenir le suspense du début à la fin avec une chasse à l'homme qui amorce un décompte : vous ferez face à des poursuites, des meurtres, du sang, de la confusion, et plus encore.

Dans ce récit, le monde réel et celui des esprits se mélangent, le passé et le présent s'entrecroisent. L'auteure a su maîtriser avec perfection ce voyage entre deux dimensions. Elle a su me faire basculer d'un monde à l'autre avec une facilité déconcertante, en nous intégrant de jolis pans historiques. Ces moments surgissant du passé pouvaient sembler tellement réels que nous pourrions nous y confondre nous-même. Le ressenti est là, autant par nos émotions que par celles d'Abbygaelle.

La fin est à l'image du roman : elle joue entre deux. Elle boucle bien l'histoire et met un terme final à la situation, tout en nous laissant une ouverture sur ce que le prochain tome nous offrira. 

Ce fût une belle découverte. Cela faisait déjà un bout que j'avais envie de le lire, et je suis bien contente de l'opportunité qui m'a été offerte. Je n'ai qu'un regret : que la présence du papa se soit un peu estompée en cours de route. Leur lien semblait fort et j'aurais aimé voir plus de la présence paternelle vers le milieu et la fin des événements. Outre ça, j'ai bien aimé ma lecture et je la suggère à ceux qui aiment le fantastique et l'histoire avec une dose de romance qui sort de l'ordinaire.



Merci à Sonia Alain
pour ce partenariat

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire