27/07/2016

Métamorphose - T1 - Exorde - Ericka Duflo

"- Ian ?

Sans un mot, Ian s'immobilisa.

- Devrais-je avoir peut de toi ?

Il tourna légèrement la tête. Un sourire énigmatique sur les lèvres, il répondit :

- Certains te diraient que oui."

Éditeur: les Malins 
Parution: Janvier 2016 
Genre: Fantastique / Amour







L'auteure prépare l'intrigue d'une belle façon: de petits détails éveillent notre curiosité et amènent une légère aura de mystère. De plus, l'auteure m'a offert ici la possibilité de lire un livre fantastique qui explore un angle un peu différent de ce que je suis habituée de lire. Je vais rester en surface puisque je ne veux pas vous dévoiler des moments qui m'ont prise par surprise. Je trouve difficile d'en parler sans vous dévoiler de punchs

span> J'ai apprécié la plupart des personnages. Je ne sais pas pourquoi, peut-être parce que je m'y suis reconnue, mais son addiction aux bonbons a donné à Senna un côté attachant à mes yeux. Malgré le fait que nous doutons beaucoup de la suite des choses, la situation qu'elle vit nous intrigue. Mais qui est-elle vraiment? Pour Samantha, c'est sa fougue qui m'a accrochée. Mais Jessie et Ian sont, sans aucun doute, mes préférés. Jessie est positive et amène une belle énergie au sein du groupe. J'aurais pris encore plus de sa présence. Et Ian. Ce dernier a un petit quelque chose d’énigmatique qui me poussait à vouloir le connaître toujours davantage. 

Je dois dire par contre que le début traîne un peu en longueur. Mais alors que les premiers chapitres semblent si inoffensifs et que l'envie d'action se fait très présente, l'auteure nous sert un concentré d'actions et de révélations avec une certaine férocité. La fin m'a redonné espoir en la série et j'ai bien hâte de découvrir la suite.

Le deuxième tome semble s'enligner pour être autant, sinon encore plus prometteur, puisque nous avons appris plusieurs informations. J'ai l'impression que nous ferons de grandes rencontres, et par-dessus tout, autant étonnantes que celles du premier roman. 


Pour voir ma chronique sur le tome 2: X
Pour voir ma chronique sur le tome 3: X



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire