02/11/2016

Averia - Tome 4 - Chernova - Patrice Cazeault


Annika a commis l’irréparable.

Traquée par les agents que son oncle a lancés à ses trousses, elle se réfugie dans le Hakana, le quartier le plus obscur et le plus méprisé de l’orgueilleuse capitale tharisienne.

Sachant qu’elle a porté un coup dur à la cause que défendent ses amis, Annika évite les contacts avec Irion et Karalion. Dans l’ombre, elle préfère tout recommencer à neuf, avec quelqu’un qui ignore toute la portée de la haine qu’elle dissimule derrière son masque noir.

Toutefois, lorsque le déferlement des hordes humaines, lancées à l’assaut des frontières de la fragile Alliance, force les Amiraux à ratisser les ruelles de ses ghettos à la recherche de nouveaux soldats, les fondations de la nouvelle vie d’Annika sont balayées en une seule nuit. 

Dans un geste désespéré, elle prend un pari risqué.

Coûte que coûte, elle doit retrouver Chernova.

Éditeur: AdA 
Publication: Septembre 2013
Genre: Science-fiction






Quatrième tome de la merveilleuse série Averia. Déjà le titre sur la couverture attise notre curiosité, un nouveau personnage fait son entrée: Chernova. Mais qui est-il? Et de où arrive-t-il? Heureusement pour notre avidité, nous le rencontrons dans les premières pages. Tout ce que je peux vous dire c'est qu'avec son tempérament posé, il amène un peu de zénitude dans cette tourmente révolutionnaire.

Dans ce roman, c'est Annika qui prend la parole. Nous sommes un an après le tome deux et elle est dans un tout autre quartier. Elle retrouve tout de même des endroits qu'elle fréquentait, mais ceux-ci semblent différents du point de vue de la réglementation. D'ailleurs, les colonies ne sont pas les seules à changer, évoluer. C'est aussi le cas de notre personnage principal: Annika développe une certaine conscience vis-à-vis ce qu'elle est. Nous lui découvrons un cœur, et pour ce qui est du mien, elle aura su s'y faire une petite place. Pour ceux ayant aimé son caractère explosif, ne vous en faites pas, elle a tout de même gardé son tempérament têtu, sa détermination et une force de caractère inouïe, tout en maintenant sa carapace et ses secrets. Sa capacité à prendre des décisions et à gérer un groupe avec une main de fer m'a bien impressionnée. 

Ce récit est entrecoupé de certains moments de l'enfance à Annika. Des choses sont mises en lumière et les mauvais sentiments que nous ressentons à son égard s'estompent en partie. Nous la voyons sous un autre jour et l'auteur réussit à nous faire éprouver de l'empathie et de la compassion à son égard. Vous apprendrez à aimer ce personnage enragé et sa grande énergie. Nous avons aussi le bonheur de revoir Irion et Karalion. Irion a une plus grande confiance en soi et hésite moins à s'exprimer. Karalion, quant à lui, est une espèce de brute envers les autres, surtout avec Annika. Je me demande bien ce qu'il cache derrière cette froide attitude.

Ce tome-ci est détonant. Drogue, combats et dépassement de soi comblent ce bouquin. Aussi beaucoup d'action et de suspense tout au long de la lecture. J'ai été captivée du début à la fin. C'est le meilleur livre de la série, à mon avis. Bien hâte de découvrir la suite, de voir où Patrice Cazeault amènera ses personnages.

Pour voir ma chronique sur le tome 1 : X
Pour voir ma chronique sur le tome 2 : X
Pour voir ma chronique sur le tome 3 : X







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire