14/12/2016

Kaïsha - Tome 3 - L'enfant des cinq mondes - Élisabeth Camirand

Le temps est désormais compté. La nation du Désert a fermé ses frontières et il n’y a plus de doute possible : la guerre se prépare et les Plaines seront les premières touchées. 

Pour sauver sa nation et sa famille, Kaïsha doit à présent s’engager dans une course contre la montre pour réaliser l’impossible : convaincre les nations de s’assembler pour lutter ensemble contre l’ambitieux empereur du Désert. Sa quête l’entraînera jusqu’à la dangereuse nation de la Forêt et l’inexploré royaume de la Mer, où elle sera confrontée aux préjugés, à l’intolérance, et aux démons de son passé. Avec l’aide de ses meilleurs amis, Ko-Bu-Tsu et Zuo, arrivera-t-elle à compléter sa mission avant qu’il ne soit trop tard ?

Éditeur: AdA
Publication: Octobre 2016
Genre: Aventure






Troisième tome de cette merveilleuse saga. Kaïsha en a fait du chemin depuis le premier livre et c'est loin d'être terminé. Effectivement, avec sa détermination habituelle, elle parcourt les vallées, les montagnes et les étendues d'eau jusqu'au bout du monde, et ce, à dos d'aigle, en bateau ou encore sur le dos de son fidèle compagnon. On n'est pas à bout de surprises!

L’emblème que représente Kaïsha est plus que puissant, et on en comprend totalement l'ampleur avec ce tome-ci. On la retrouve faisant preuve d'une belle grande maturité dans sa façon de voir les situations et de gérer ses émotions qui découlent, évidemment, de tout ce qu'elle a vécu. C'est magistral de la voir trouver sa voie et par le fait même de prendre sa place. Elle fera aussi face à son passé par des retrouvailles touchantes. Quant à nos trois amis, ils sont toujours autant unis et tout simplement beaux: ils se comprennent à un seul regard et partagent une complicité que plusieurs pourraient leur envier. On rencontre aussi quelques nouveaux personnages, dont Naaron. C'est un jeune homme un peu difficile à comprendre, mais c'est quelqu'un de très confiant qui s'appuie sur son fort instinct et il est agréable à voir aller: il m'a conquise avec son attitude un peu nonchalante et son humour. Et je veux faire un petit clin d’œil à Uluweh, petit futé très charmant qui a embrasé mon cœur. 

Dans leur périple, les trois amis nous amènent dans un endroit merveilleux. Malheureusement, pour vous garder une entière surprise, je ne peux pas m'étaler sur le sujet, mais je crois pouvoir vous dire que j'en ai eu les larmes aux yeux. Leurs valeurs et leur façon de voir la vie m'a émue. Si tous pouvaient regarder avec leurs yeux, autant dans le récit que dans la vraie vie, le monde serait très probablement différent. C'est tellement beau que ça en est bouleversant. 

Dans ce tome-ci, on assouvit notre soif de connaissances vis-à-vis les nations de la forêt et de la mer. On apprend leurs traditions et leurs mœurs qui sont tellement à l'opposé des autres nations dans lesquelles nous avons déjà mis un pied. C'est intriguant et vraiment impressionnant. Encore une fois, l'auteure nous dépayse et nous fait véritablement voyager. Vous ressentirez assurément ce sentiment d'émerveillement devant la nature qui se déploie dans ce décor totalement nouveau. Vous ressentirez aussi l'envie de vous imprégner des odeurs qui y planent et d'ouvrir grand les yeux pour observer ces paysages grandioses. Et les descriptions sont telles que nous avons vraiment l'impression d'être aux côtés de ces aventuriers. 

Élisabeth Camirand a réussi à bâtir plusieurs territoires dans ce vaste monde, tous complets et régissant chacun des lois et des modes de vie bien uniques. C'est concret au point que chaque portion a ses propres expressions. C'est un monde complexe, tellement que cela en est ingénieux. On sent tout le travail et la réflexion derrière cette magnifique saga.

Élisabeth a le don de mettre des passages pleins de douceur, mais surtout d'humanité dans chacun de ses romans et, encore une fois, elle m'a surprise par la qualité du texte et du message. Elle nous offre dans ce roman un des plus beaux spectacles qui porte une grande signification empreint de respect, de valeurs fondamentales et de liberté d'expression. Elle nous plonge de nouveau, et plus encore, au cœur des différences et de l'acceptation de celles-ci. C'est en grande partie pourquoi j'admire autant cette série et, bien sûr, l'auteure en qui a germé cette histoire. 

Chronique du tome 1: X
Chronique du tome 2: X






Merci à Élisabeth Camirand
pour ce magnifique récit  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire