10/07/2017

Montérégia - T3 - Le retour de la fée - Benjamin Faucon

S’étant jeté corps et âme dans le piège tissé par la Baba Yaga, Mathis
escompte gagner du temps afin que ses amis puissent trouver l’aide nécessaire afin de battre la sorcière. Toutefois, les forêts du nord recèlent une multitude de surprises et ne ressemblent en rien aux terres féériques imaginées par Amaryllis et Zachary.

Alors que la noirceur et la lumière entament un ballet autour de leur ancienne cité, les trois héros se retrouvent rapidement confrontés à un terrible choix : lequel de leur ami sauver et pourquoi?

Dans ces terres meurtries par la magie, seule la Baba Yaga semble encline à s’épanouir. Pourtant, dans l’ombre de son règne, une étincelle brille par intermittence et ne demande qu’à se transformer en un terrible brasier. 

Préparez-vous, chers lecteurs, pour cet ultime voyage qui s’annonce le plus farfelu d’entre tous!

Éditeur: AdA
Genre: Fantastique 
Parution: Mai 2017







Avant de commencer mon avis sur le roman en tant que tel, j'aimerais donner une mention spéciale à la page couverture. Elle est fabuleuse, mais par-dessus tout intrigante avec ce mystérieux personnage qu'on a hâte de découvrir. Dans ce troisième tome, nos compagnons se retrouvent séparés. Chacun a une mission à accomplir. Progressant dans la forêt, Zachary et Amaryllis recherchent les origines de cette dernière et Gontrand et Mathis, de leur côté, cherchent des solutions pour contrer le plan de la Baba Yaga. Grâce à ces deux groupes, l'ambiance est à la fois féerique et sombre. Effectivement, cela dépend de l'endroit où l'on pose les yeux. La forêt semble enchantée lorsque les personnages la traverse au milieu de dizaines de papillons. Quant à la cité, elle donne froid dans le dos avec les créatures qui la surplombent, ainsi qu'aux bruits que nous pouvons entendre si l'on tend l'oreille. 

Nos personnages mettent leur caractère de l'avant avec toutes les embûches sur leur chemin. Mathis a un grand sens de la justice et c'est d'ailleurs ce qui le fera hésiter pour certaines décisions. Il possède aussi un bon cœur et il sait exprimer sa reconnaissance. Assurément, ses bonnes idées pour se sortir du pétrin surprennent le lecteur. Amaryllis, de son côté, allège de beaucoup l'atmosphère avec son bon sens de l'humour, surtout envers Zachary. Alors même que la situation est assez critique, elle trouve souvent un moment pour le titiller et le faire réagir.

Encore une fois, Benjamin Faucon nous ébahit avec la venue de certaines créatures telles que des hommes-arbres. De plus, il sait maintenir la tension alors qu'il se promène entre les péripéties qui se passent à l'intérieur de la forêt et celles de la cité. Au moment même où de grands événements arrivent, il alterne avec l'autre groupe, et ainsi de suite. Nous n'avons donc aucun autre choix que de lire un chapitre de plus, et encore un autre. Aussi, l'auteur a l'aptitude de faire changer nos émotions en quelques secondes à peine, nous faisant passer de l'émerveillement à l'effroi. 

La fin est abrupte, spéciale et unique. Je m'attendais à beaucoup de choses, sauf ça, et c'est bien. Surprendre ses lecteurs est un bien bon talent. Somme toute, j'aurais bien aimé avoir un peu plus de ci et de ça, de détails concernant certains personnages, mais je laisserai donc travailler un peu mon imagination! Il est clair que Benjamin Faucon m'aura prise au dépourvu tout au long du roman avec la variété de créatures et cette fin troublante. Une série agréable qui nous fait voyager au pays de l'imaginaire.

Lecture commune effectuée avec Les chroniques littéraires de Georgette: X 


Merci aux éditions Ada   
pour la conclusion de cette série




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire